Archive for the ‘Sanctuary’ category

Sanctuary : Interview Amanda Tapping

5 avril 2011

L’actrice fétiche de la chaine Syfy, aka Amanda Tapping, s’est prêtée au jeu de l’interview pour le site allociné. Rappelons que la pause de diffusion de la troisième saison s’achèvera bientôt puisque la deuxième partie est programmée pour le 22 avril sur les écrans américains.

Je vous laisse découvrir l’interview 🙂

Quelles surprises peut-on attendre de la fin de la saison 3 ?

Sans trop vous en dire, une conclusion de grande ampleur se prépare et elle va placer Helen dans une position difficile… Ces événements vont enclencher la saison 4.

La fin de la saison 2 était déjà d’une sacrée ampleur. Peut-on la comparer avec le Season Finale à venir ?

Oui, tout à fait ! De toute façon, le fait d’avoir cette année 20 épisodes nous a permis de développer davantage l’histoire, de prendre une nouvelle dimension. Helen et ses compagnons partent dans une quête d’une ampleur sans précédent, et cette histoire occupe une bonne partie de la saison 3. Ces 20 épisodes nous ont permis d’avoir plus de liberté en terme d’arche narrative. Le format de saison à 13 épisodes nous poussait peut-être à privilégier l’aspect « anthologie ». D’un point de vue créatif, nous avons eu plus de liberté et une palette plus large pour jouer, explorer. C’est fantastique aussi parce que ça nous a permis d’introduire de nouveaux personnages, qui sont restés avec nous plus longtemps. Dans l’ensemble, tous les personnages sont plus et mieux développés.

Jusqu’ici, « Sanctuary » a toujours alterné l' »anthologie » et la « mythologie ». Quel système préférez-vous ?

Je préfère la construction mythologique parce qu’elle permet de créer une histoire autour du Sanctuary beaucoup plus riche. Cela nous permet aussi d’explorer l’histoire de ce lieu et ses personnages, de revenir aux origines, de consolider encore les fondations. Mais j’aime aussi de temps en temps faire des « stand alone episodes » (ndlr : « épisodes à intrigue fermée ») à cause de ce que cela implique pour l’écriture, avec ces petites histoires rondement menées et précises, et aussi parce que les téléspectateurs moins réguliers peuvent aussi y trouver leur compte.

Pour lire la suite, cliquez sur le lien ci-dessous.

(suite…)

Publicités